Borne sonorisée !

23 février 2014 - Construire sa borne d'arcade

11 février 2014

L'ensemble Altec Lansing 221 que je vais installer dans la borne

L’ensemble Altec Lansing 221 que je vais installer dans la borne

Tout d’abord parti dans l’idée de faire un maximum de récupération, j’ai commencé par utiliser des enceintes de bureau de récupération d’un vieux PC (merci Julien !).Mais au fur et à mesure de l’avancée de la borne, je trouvais cela plutôt dommage de doter la borne d’un son médiocre… J’ai donc décidé de sacrifier mon ensemble 2.1 de bureau, un système Altec Lansing 221, pour l’installer dans la borne.

Premier problème, l’excès de graves qu’émet l’ensemble. Il faut absolument l’atténuer.
Quelques recherches sur Google m’ont mené sur le site de Jean-Marc, qui propose un montage simple pour filtrer un peu les basses au moyen d’une résistance de 4,7 kΩ. Il faudra donc que je m’attaque à ce montage une fois l’ensemble démonté.

Je souhaite placer un bouton de contrôle du volume, physique, sur la borne. J’ai remarqué qu’en fonction des émulateurs et des différents jeux, il n’y a pas vraiment d’équilibre. Alors autant profiter de celui qui se trouve déjà sur les satellites.

Mise à jour du 22 février 2014

Désassemblage des satellites et des boutons de contrôle (volume, on/off)

Le démontage des satellite m’a fait un peu peur. En effet, les satellites sont « collés », et avoir accès au circuit de contrôle du volume est délicat pour éviter de casser la caisse du haut-parleur. Si vous vous attaquez au même ensemble que moi, il faut séparer avec un tournevis plat la partie grise de la partie noire, en les écartant délicatement jusqu’à ce qu’elles se séparent.

A l’attaque, tout d’abord, des satellites.

Plaque et pattes de réhaussement façon BICPremière étape, trouver un moyen de pouvoir replacer le circuit dans la borne après modifications. J’ai décidé de mettre à contribution les restes d’un vieux stylo BIC pour faire des pattes de réhaussement du circuit. Vous pouvez voir sur la photo qu’avec une vis et une rondelle, le résultat est nickel ! Attention tout de même au moment du serrage, ça restera assez fragile, le plastique est très sec.

IMG_2223Le circuit sorti, j’ai d’abord désoudé le connecteur Jack pour pouvoir le déporter sur l’avant de la borne. C’était assez délicat du fait qu’il y avait non moins de 11 pattes soudées ! On remarque aussi que les circuits Altec Lansing ne sont pas vraiment prévus pour être désoudés puis resoudés. La plaque et les contacteurs s’abiment rapidement.

L’étape suivant a consisté à recâbler le connecteur Jack pour que je puisse le mettre plus loin. C’est ici que j’ai cru avoir cassé mon contrôleur de son, puisqu’après soudure, plus rien ne fonctionnait… Après quelques (heures de) recherche, j’ai vu que mes soudures n’avaient pas toutes prises. Le circuit avait été abimé pendant le retrait de la prise Jack. J’ai donc recâblé en « direct » (sur les composants visés par le circuit) les soudures qui posaient problème.

Recablage du connecteur Jack Cablage du connecteur Jack, vue de dessus

IMG_2236

Sur la 3ème et dernière photo, on peut voir les fils qui passent de l’autre côté de la plaque. Ce sont mes prises « en direct ».

Je n’ai pas de photo des soudures des fils sur le connecteur Jack, mais celui-ci était également compliqué. Il n’est pas prévu pour être « cablé », mais soudé sur un PCB. Alors, après avoir réussi (tant bien que mal) à resouder les fils sur les différentes pattes, je l’ai rempli de colle chaude (au pistolet à colle) pour solidifier l’ensemble. C’est moche mais ça fonctionne très bien !

Lissage de la courbe de réponse (atténuation des basses)

Comme mentionné plus haut, j’ai mis en place le « hack » à 1€ proposé sur le site de Jean-Marc. Le circuit se trouve dans le caisson de basses, avec l’alimentation de l’ensemble son.

La modification était très simple; j’ai rajouté la résistance de 4,7 kΩ après l’avoir « rallongée » par du fil, puis l’ai thermocollée de l’autre côté de la plaque pour qu’elle ne provoque par de court-circuit en se baladant.

IMG_2232 IMG_2230 IMG_2228 IMG_2229  IMG_2231

Les deux dernières photos montrent l’ajout de la résistance puis le collage au dos de la plaque.
Une fois cette étape effectuée, j’ai remis le circuit en place, et testé. Résultat nickel ! J’aurais du faire cette modification bien avant d’avoir entrepris la construction de la borne !

Installation des éléments sonores sur la borne

Pour fixer l’ensemble dans la borne, j’ai construis un support en bois puis une plaque laissant apparaître le contrôle de volume (potentiomètre) ainsi que le bouton on/off. Pour cela, j’ai utilisé un morceau de medium 3mm qui me restait de mes achats initiaux. Je n’ai pas de photo de la construction, mais j’y ai passé pas mal de temps (avec un Dremel) pour que les trous soient parfaitement alignés avec les boutons originaux du satellite de son.

J’ai percé un trou sur le coté droit de la borne puis fixé la plaque depuis l’intérieur. Voici ce que cela donne en photos.

IMG_2233 IMG_2234

On a ainsi facilement accès au contrôle du volume avec des boutons physiques !
Comme on peut le voir sur la photo de gauche, j’avais initialement prévu de laisser la prise Jack fixée au circuit imprimé, et de faire un deuxième trou pour y accéder. Mais j’ai finalement préféré déporter cette prise pour ne pas avoir à y brancher un casque en hauteur.
Pour la fixation de la plaque, j’ai utilisé un morceau de tasseau de 20 mm de côté. J’ai fixé la plaque dessus, puis vissé l’ensemble. Vu de l’intérieur, ça donne ça :

IMG_2239

L’ensemble est très solidaire, les morceaux de stylo BIC remplissent bien leur rôle, et l’accès aux boutons depuis l’extérieur est tout simplement parfait !

Fixation des haut parleurs

Pour fixer les satellites, j’ai positionné des tasseaux sur le haut et sur le bas des hauts-parleurs. Un trou a été fait au milieu pour permettre l’accès aux trous pour la fixation ultérieure des caches.

IMG_2237 IMG_2238

Comme je ne souhaite pas les coller (sait-on jamais que ça pète), j’ai rajouté une sangle latérale sur chaque satellite pour qu’ils ne bougent pas. Le résultat et la solidité est excellente !

IMG_2242 IMG_2243

Déplacement du connecteur Jack

J’ai décidé de placer le connecteur Jack sur la façade avant de la borne. Comme cela, on pourra même jouer en silence, avec un casque audio. J’ai donc fait un trou sur le côté droit de la face avant de la borne, puis creusé l’intérieur (au Dremel) pour permettre la mise en place de la prise Jack. C’était du travail de précision, car il ne fallait surtout pas transpercer la planche !

Pour le solidariser, un bout de medium a été utilisé puis vissé sur l’intérieur de la planche, pour « coincer » le jack entre le bout et le trou. Pas très clair, alors je met quelques photos de l’intérieur.

IMG_2246 IMG_2245 IMG_2247

Le rendu photo n’est pas terrible (j’ai oublié de photographier la prise seule). Le rendu en face avant est pas mal, voir ci-dessous.

IMG_2244

Ensuite, j’ai pu profiter du son exceptionnel qu’offre la borne… le rendu est incroyable. Il y a une excellente harmonie entre les aigus et les basses (pour lesquelles il me reste à percer le kickplate pour les laisser sortir par l’avant de la borne, mais je ferais ça en même temps que la fixation de la coin door).

Mise à jour 6 mars 2014

IMG_2399J’ai effectivement profité de mes actions sur le kickplate, et l‘installation de la coin door, pour finaliser la partie sonore. Sur la photo ci-contre, on peut voir en bas à droite le trou effectué pour laisser passer les basses du subwoofer. J’ai pris le parti de le positionner ici pour conserver de l’espace à l’intérieur de la borne. Et l’ensemble de la connectique son (contrôle du volume, prise jack pour écouteurs, et câbles) étant positionné sur la droite (gauche vu de l’intérieur), cela faisait sens. J’ai câlé le subwoofer avec deux tasseaux, comme montré sur la photo ci-dessous.

IMG_2416

Évidemment, cela a été suivi de quelques minutes de test… Le son est absolument génial ! Je pense que la borne va aussi servir à diffuser de la musique, pour sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.